Category Archives: arablounge connexion

Un historien m’a jadis assure qu’il serait possible d’ecrire un petit traite de l’esprit public en examinant quels ont ete au cours des siecles des adjectifs a la mode.

Un historien m’a jadis assure qu’il serait possible d’ecrire un petit traite de l’esprit public en examinant quels ont ete au cours des siecles des adjectifs a la mode.

Chaque epoque, tel elle a ses costumes, a ses epithetes : c’est sa maniere d’habiller et de coiffer les idees ou les sentiments

Tout le monde vais garder le souvenir de ces enumerations malicieuses dont s’est servi Alfred de Musset, il y cent ans, au sein des Lettres de Dupuis et Cotonet, pour se moquer du devergondage verbal du siecle et Afin de decrire nos ravages que dechaina dans la ville d’la Ferte-sous-Jouarre l’arrivee de ces termes nouveaux : le rationnel, le stupefie, l’humanitaire, le pittoresque, l’extatique, l’etoile, le pyramidal et le tourbillonnant. Moins abondant, le XVIII e siecle, au moment des lumieres, avait produit le sensible et le vertueux, qui lui ont fera cortege sans broncher jusque sous la Terreur. Le grand siecle, c’est le XVII e que je veux dire, libere des Precieuses, attentif a cela est reel et exact, ne sentit jamais le besoin de tant de investigations. Parlant de Corneille, Tallemant ecrit juste qu’on lui doit de bonnes comedies. Et Louis XIV, afin d’effectuer l’eloge du plus illustre de les poetes tragiques, se contente de penser : « Racine a bien de l’esprit. » Seul 1 auteur peu peuplee pourrait i?tre aujourd’hui satisfait des formules ayant une si noble mesure. Mais chez quel editeur le secretaire charge une publicite jugerait-il suffisante cette maniere d’admirer ?

Nous sommes a l’age de l’hyperbole. La fortune eclatante du mot « formidable » manifeste nos penchants. Ce terme magique, qui possi?de renonce a sa mission naturelle, laquelle etait d’exprimer la crainte, evoque desormais toutes les varietes de frissons. Continue reading Un historien m’a jadis assure qu’il serait possible d’ecrire un petit traite de l’esprit public en examinant quels ont ete au cours des siecles des adjectifs a la mode.

Victoria Abril, son premier rendez vous avec Grace a Match

Victoria Abril, son premier rendez vous avec Grace a Match

Victoria Abril a fete les 60 annees ce jeudi 4 juillet. Pour votre occasion, retour Avec Mon premier rendez-vous de l’actrice avec Grace a une magazine. Avec Grace a Retro Match, suivez l’actualite a travers la legende de Marseille Match.

C’est pour l’occasion de la sortie pour «Talons aiguilles», du janvier 1992, que Match rencontre concernant Notre 1ere fois Victoria Abril. Devant l’objectif pour la photographe Benjamin Auger, elle pose rue Cambon, de jupe noire de Chanel. Pour Claudie Gelder, l’actrice de 30 piges, pour ma carriere deja Correctement remplie, evoque le article avec Grace a Notre realisateur espagnol, apres un second collaboration – «Finir 1 film avec Grace a Pedro, ca souhaite re re diverses semaines difficiles a traverser, comme chaque soir que l’on vit quelque chose pour reellement fort , lequel se termine Neanmoins, qui, au fond sans dire, n’est pas acheve» – Toutefois prefere rester secrete sur sa vie privee «Si j’ai envie que notre compagnon me respecte Avec le travail et que celui-ci me laisse faire Le que je veux, j’dois, mon emmenagement aussi, respecter l’ensemble de ses souhaits. Et Cela prefere l’anonymat». Le jeudi 4 juillet 2019, Victoria Abril a fete ses 60 annees.

Voici ma premiere interview pour Victoria Abril publiee au sein d’ Paris Match de 1992…

Victoria Abril “On ne m’a jamais trouvee belle”

Interview Claudie Gelder – Photos Benjamin Auger

Trente piges, une carriere pour comedienne deja longue, 1 soixantaine pour films et de pieces pour theatre. Elle est la femme pour Gerard Depardieu au sein de ma “La lune dans le caniveau”, Neanmoins, “Attache-moi” de Pedro Almodovar l’a revelee au public. Continue reading Victoria Abril, son premier rendez vous avec Grace a Match